AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et l'Oiselle et le Patern sont dans la place.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Colombe_Got

avatar

Féminin
Nombre de messages : 18
Localisation : Abbaye de Tastevin.
Date d'inscription : 28/12/2013

MessageSujet: Et l'Oiselle et le Patern sont dans la place.    Dim 29 Déc - 14:04

Plus vite, Patern !  

Sur la mule Honorine, l'enfant trépigne d'impatience vers son père qui est légèrement enveloppé et qui n'a plus les petites jambes d'un enfant. Quand la sœur Irella lui avait dit qu'elle devait apprendre des choses, la marmocchia s'était renfrognée. Jamais de la vie, elle voulait apprendre le latin car c'était un truc des crameurs de chats en robe pour la Colombe. La couture ? Beurk ! Bien se tenir ? La marmocchia avait répondu qu'elle était tout le temps sage donc pas besoin. La religion ? C'est le truc des crameurs d'chat en robe donc, jamais de la vie qu'elle a répliqué ! Apprendre à lire et à écrire, après un peu d'insistance de la part du Patern et de la Sœur Irella, elle a fini par bien vouloir apprendre.
Un jour, elle regarda les affiches au panneau de Normandie et elle vit l'affiche de la guilde des herboristes. C'était décidé, la Colombe voulait apprendre à la guilde des herboristes. Vrai de vrai. Parce qu'elle aime bien les plantes et que le Barbu l'avait initié à cet art depuis qu'elle était en âge de marcher, alors elle voulait continuer d'apprendre ! Elle en avait d'abord parlé à la sœur Irella qui lui avait dit que c'était une bonne idée et ensuite, au Patern.

Et voici la marmocchia avec le Patern devant la herse. Excitée comme une puce, elle sauta de la mule pour atterrir sur ces petons car elle ne tenait plus en place. Elle regarda la herse et décida d'entrer avec son Patern.

Elle lance un regard de curiosité vers son Patern et tout en restant à côté de lui car elle n'ose pas aller s'aventurer trop loin.   


Hé dis ! Y faut les z'appeler ou bin y viennent tout seul parce qu'y'a un garde ?  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frère.Toque

avatar

Masculin
Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 28/12/2013

MessageSujet: Re: Et l'Oiselle et le Patern sont dans la place.    Dim 29 Déc - 22:47

Plus vite patern, plus vite patern, elle en ad'bonnes l'oiselle, ch'est fachile pour elle, ch'est la mule qui la porte et moi j'chuis bon à m'calquer chur l'rythme d'Honorine! Ronchonna le moine replet entre ses dents...

Depuis qu'il avait rencontré la marmocchia, le frère Toque l'entendait parler des plantes, son rêve était de devenir herboriste et quand elle avait une idée, elle ne la lâchait pas, voilà pourquoi le frère Toque avait été contraint de l'amener jusqu'à la guilde des herboristes. Le moine avait bien essayé de l'intéresser à la religion aristotélicienne, pas qu'il était réfractaire à l'idée qu'elle vive sans être baptisée puisque lui n'était même pas certain de l'avoir été, non mais il avait essayé de lui faire comprendre, avec l'aide de la soeur Irella, que le baptême pourrait lui ouvrir des portes....

Mais rien à faire, pour l'oiselle les curés et autres clercs de l'église aristotélicienne étaient des crameurs de chats! Le plus drôle était le fait qu'elle se fût réfugiée dans un monastère dans lequel elle avait l'intention de creuser son trou, disait-elle....Certes, les moines de Tastevin n'étaient pas ce qu'on peut appeler des clercs de l'église séculière, il étaient régis par un clerc de l'église régulière, non reconnu par l'église séculière, une aberration qui mettait tous les moines de cette communauté au ban des accusés pour cause de soi-disant schisme...Était-ce cette particularité qui rassurait l'oiselle?

Quoi qu'il en soit, toute réflexion mise à part, le moine, à bout de souffle, arriva à la hauteur de Colombe qui avait déjà mis pied à terre et s'impatientait de savoir ce qu'il fallait faire pour s'annoncer...Le moine essaya, tant bien que mal, de récupérer sa respiartion, préférant appeler lui-même plutôt que de laisser la colombe manifester son impatience, la tempérance était de rigueur quand on arrivait en territoire étranger...Or, Il n'arriva pas à réguler son souffle, alors, il opta pour la bonne vieille pratique, battre le heurtoir contre la porte, il lui restait au moins cette force là sauf qu'il n'y avait qu'une herse! C'était bien sa veine au moine...Bon ben, il ne lui restait qu'à crier par procuration, il dit donc à Colombe:


Appelle toi-même.... mais faut.....pas être malpolie, calmement.... ou on va te j'ter à coups pieds dans l'chéant hein?

Le frère Toque espérait avoir impressionné l'oiselle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombe_Got

avatar

Féminin
Nombre de messages : 18
Localisation : Abbaye de Tastevin.
Date d'inscription : 28/12/2013

MessageSujet: Re: Et l'Oiselle et le Patern sont dans la place.    Dim 29 Déc - 23:38

Les yeux pétillant et les jambes qui trépignent d'impatience, la Colombe ne tenait pas sur ses deux jambes; elle sautait d'un pied à l'autre. La marmocchia était toujours désireuse d'apprendre ce qui l'intéressait. Elle n'avait pas attendu que le Padré lui dise deux fois pour apprendre la brasserie et ça lui plaisait beaucoup, surtout le germoir. Elle aimait bien s'occuper des graines qui germaient, parce que ça l'amusait au fond. Elle avait très vite assimilé le principe de les maintenant à la bonne température et avec la bonne humidité, même si des fois, elle avait pas du tout envie de travailler au germoir car elle voulait jouer ! Et l'abbaye recelait de cachette en tout genre. Un jour, elle était chasseuse de trésor. Un autre jour, c'était elle qui cachait le trésor. Elle aimait fouiller la bibliothèque parce qu'elle pensait qu'il y'avait une cachette secrète et que si elle enlevait le bon livre, elle s'ouvrirait. Elle voulait rester toute la vie à l'abbaye. Vrai de vrai.

Le Patern lui dit qu'il faut qu'elle appelle elle-même. Elle redresse le nez vers lui. Peut-être qu'il peut pas l'faire car il est trop fatigué car il travaille trop. C'est ce que pense l'oiselle. Elle serre ses petits poings. Pas impoli qu'il dit le Patern. Elle reprend sa respiration. Calmement qu'il lui suggère. Ou alors, on va la jeter à coup de pied dans le séant. Elle avale difficilement car il était certain qu'elle était impressionnée. Elle craignait que les grands la grondent et encore plus, qu'ils la jettent à coup de pied.

D'accord, Patern...

Elle réfléchit à ce qu'elle pourrait dire car elle voulait faire ça bien pour que le Patern soit fier.  


Héééé, on est lààà !
 Y'a quelqu'un ?


Elle regarde son Patern, interrogative. Elle a tout bien dit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alvin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 30/09/2013

MessageSujet: Re: Et l'Oiselle et le Patern sont dans la place.    Mar 31 Déc - 0:47

    Le Grand Petit gardien arriva à la Herse, normalement c'était pas à lui... mais vu le temps, la période et tout et tout peut être que la dame de la Herse allait avoir un peu de retard.
    En attendant, il n'allait pas laisser les gens geler sur place, il allait au moins les laisser entrer en attendant. Il grimpa sur le tabouret de ouvrit la petite trappe de la graaaande porte et zieuta.

    Il tenta de prendre une voix adulte, sait on jamais si ce sont des méchants ! Bon... il faut vraiment être méchant et débile comme une poule pour venir voler à la Guilde, personne ne rêve d'un butin composé d'herbe et de fleurs, franchement ! Mais quand on est un enfant, on aime bien se faire peur...


    Aheum.... Bonjour à vouus.... voyazeurs !
    Je suis  l'immense gardien de la Guilde que puis je pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frère.Toque

avatar

Masculin
Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 28/12/2013

MessageSujet: Re: Et l'Oiselle et le Patern sont dans la place.    Mar 31 Déc - 13:07

La marmocchia s'était annoncée avec tout la fougue qui la caractérisait, celle d'une enfant pressée de recevoir un présent qu'on lui a promis...Elle regarda le moine avec intensité afin qu'il approuvât sa façon d'agir et il opina du chef pour lui signifier que ça pouvait aller...

Quelques instants plus tard, qui parurent sans doute une éternité à la jeune colombe, un gamin apparut derrière la herse, au son de sa voix, il ne devait pas être plus haut que trois pommes semblait-il, si bien que le frère Toque se demanda si les responsables de la guilde étaient des enfants ou peut-être même des nains...hum...au premier abord, le petit portier se méfia mais très vite il s'adressa au moine et à l'oiselle tel qu'on avait dû le lui apprendre, tout en cordialité, limite un peu guindé le petiot...

Le moine aurait bien laissé l'oiselle répondre, parce que le marmot et elle se seraient sans doute mieux compris mais le moine ne voulait pas spécialement passer pour quantité négligeable, il ne s'était pas déplacé jusque là pour faire de la figuration non plus hein? Et de répondre au gamin:


b'jour l'gradien d'la guilde, moi j'chuis l'frère Toque, moine de tach'tvin et voichi colombe, ma fille qu'est égal'ment bracheur à l'abbaye d'tach'tvin, ben chi on est là ch'est pour rencontrer les membres d'la guilde des herborichtes, l'oiselle ichi présente veut dev'nir membre et moi ben j'ch'uis chon guide chi j'puis dire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombe_Got

avatar

Féminin
Nombre de messages : 18
Localisation : Abbaye de Tastevin.
Date d'inscription : 28/12/2013

MessageSujet: Re: Et l'Oiselle et le Patern sont dans la place.    Mar 31 Déc - 15:52

Tant que le Patern est content d'elle, tout va bien, c'est qu'elle a fait tout bien comme il faut alors elle était fière d'elle.  
L'oiselle attendit, non sans une once d'impatience, en rêvassant de cet endroit qui l'intriguait. Elle l'imaginait avec des fleurs de toutes les couleurs et les plus belles plantes du Royaume même en hiver. Peut-être même qu'il y'avait toute sorte d'animaux et mieux encore, des êtres magiques. Les êtres magiques, elle en avait jamais vu de la vie mais elle aimerait bien en voir, même si les grands disaient que ça n'existait pas et c'est bien connu la Colombe n'écoutait presque jamais les grands. Têtue comme une mule qu'elle était. Elle s'imaginait apprendre pleins de choses sur les herbes qu'elle n'a pas encore appris avec le Barbu.

Quelques instants plus tard, elle entendit la petite trappe de la porte s'ouvrir et elle essaya de se mettre sur la pointe des pieds pour voir qui était derrière la porte, sans succès. Trop petite. Elle plissa le nez mais ne dit rien. Elle attendit que la personne parle. Elle ne remarqua même pas que c'était une voix de gamin comme elle tellement qu'elle avait hâte de rentrer et qu'elle était impressionnée par cet endroit. Telle une écolière devant sa nouvelle école, elle ne faisait pas la mariole et dire que Sœur Irella lui avait dit qu'il y'avait des filles qui allaient au couvent pour apprendre la broderie et la couture. Beurk, qu'elle avait dit la marmocchia et si toutes les nonnes étaient comme la sœur Marie-Thérèse, des grosses vaches, ça craignait !

Le Patern prend en premier la parole car l'oiselle reste bouche close. Elle était immobile, sage comme un portrait et qui se demandait ce qui l'attendait. Quand il eut fini, la marmocchia hocha vivement de la tête.   


Bin vi ! J'veux trop apprendre les z'herbes comme les z'herboristes !
Et j'suis Colombe Got !


Tout de même, elle resta à côté du Frère Toque car c'lui derrière la porte avait dit " immense gardien de la Guilde" et si c'était un géant de chez géant encore plus géant que le Frère Toque ? Un n'ogre pas puni car l'a pas fait tomber tout l'sel dans la mer comme l'Patern ? Gloups.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alvin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 30/09/2013

MessageSujet: Re: Et l'Oiselle et le Patern sont dans la place.    Jeu 2 Jan - 19:26

Le gamin les regarda et les écouta surtout l'homme qui avait un drôle d'accent, il dût se mordre la langue pour ne pas rire, Maywenn lui disait toujours d'être poli avec les arrivants, car ils étaient l'avenir de la Guilde !
Et le petit Alvin, il écoutait toujours Maywenn, parce que, quand elle se fâche...  pale
Il ferma la petite trappe et gloussa discretement derrière ses lèvres. Avant de prendre son sérieux, de retirer le tabouret et ouvrit lentement la grande laissant apparaître le Grand Petit gardien de 8 ans.  


Entrez, moi c'est Alvin.
Suivez moi au ....

Rhoo zut comment çà s'appelle se truc, çà à un nom terrible pour s'en souvenir...

Au ...veste en bulle...

Veste en bulle ? Ridicule !

Enfin je veux dire... arf... suivez moi.

C'est pas simple comme mot vestibule ! Il garda son assurance, genre il c'est rien passé en ouvrant la marche d'un pas assuré.

http://guildeherboristes-rr.discutforum.com/t1381p810-accueil-des-nouveaux-eleves#23453
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombe_Got

avatar

Féminin
Nombre de messages : 18
Localisation : Abbaye de Tastevin.
Date d'inscription : 28/12/2013

MessageSujet: Re: Et l'Oiselle et le Patern sont dans la place.    Jeu 2 Jan - 21:32

La marmocchia entendit que "l'immense gardien de la guilde" referma la petite trappe et elle s'agita, parce qu'elle espérait qu'ils allaient bientôt entrer. Les yeux pétillant tel un enfant qui était sur le point d'ouvrir un cadeau tant attendu, elle se mordit les lèvres tout en essayant d'écouter ce qu'il se passe quand la grande porte s'ouvrit. L'oiselle se recula légèrement ayant peur que "l'immense gardien" soit... immense et très très moche, parce pour la Colombe, à part son Patern, tous les géants sont trop moches !  

Elle ouvre de gros yeux. Ce n'était pas du tout un immense mais pas un grand ! Un comme elle. Elle regarde le Patern avec un grand sourire, toute contente quand Alvin dit de le suivre en veste en bulle.

Au Patern.


T'as vu ? L'est pas du tout immense l'gardien ! 

La marmocchia s'imagina que tous les membres d'la guilde, c'était des petits comme elle et peut-être même qu'ils ne veulent pas du tout devenir grands et qu'ils ont trouvés un truc pour rester pour toute la vie, petits. Trop bien et la Colombe n'attendit pas, elle attrapa son Patern pour l'entrainer vers le vestibule où les emmène Alvin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frère.Toque

avatar

Masculin
Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 28/12/2013

MessageSujet: Re: Et l'Oiselle et le Patern sont dans la place.    Ven 3 Jan - 12:44

On ne tarda pas à leur ouvrir et comme de fait, le frère avait eu du nez, ce n'était pas un nain mais bien un enfant qui se trouvait derrière la porte, c'est qu'il commençait à s'y connaître en marmots le moine et puis, la voix qui se voulait virile, fallait pas lui faire au frère toque...Le moine se dit que ça ne pourrait que plaire à l'oiselle et vu comment son visage resplendissait, pour sûr, elle allait trouver l'endroit tout à fait à son goût et sans doute y évoluer comme un poisson dans l'eau...Ce qui était moins certain en ce qui concernait le frère toque...Et à la question de colombe le moine répondit sur un ton mi-figue, mi-raisin:

Hum...Tout est quechtion d'interprétachion!
Il aurait bien ajouté j'm'en doutais mais il n'en fit rien, il se contenta de suivre le petit gardien entraîné par l'oiselle, dans la vesse du bulbe...Le moine se dit que ce nom sonnerait juste à l'oreille d'un herboriste...Peut-être avait-il une prédisposition pour l'herboristerie au fond, hein? Ben oui, lui, le marmiton s'y connaissait en légumes, champignons et  herbes aromatiques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et l'Oiselle et le Patern sont dans la place.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Et l'Oiselle et le Patern sont dans la place.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attention ! Les escrocs sont dans la place !!!SOS ANIMAUX REUNION
» Vos clés sont verrouillées dans votre auto?"
» éclosion j - 1 , les oeufs bougent dans la couveuse !!!!
» le male es la femelle dans le nid
» Plantes qui sont devenue brune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guilde des Herboristes :: Accueil de la Guilde :: La Herse - Entrez et Annoncez vous !-
Sauter vers: